Vous vous souvenez de l’enfant qui voulait nettoyer les océans?

Vous avez probablement déjà entendu parler de Boyan Slat. Il a captivé l’attention du monde entier en 2013 quand il a présenté son projet de nettoyage des océans lors d’un TedTalk. Tout a commencé lorsqu’il plongeait dans la mer grecque à l’age de 16 ans. Il a été choqué de découvrir plus de plastique que de poissons dans ces eaux. Il a utilisé son imagination pour concevoir une manière de nettoyer les océans à grande échelle à l’aide de barrières flottantes en forme de “V”.  Les barrières retiendront les plastiques et autres objets et les conduiront vers une plateforme d’extraction qui fonctionne à l’énergie solaire. La matière récupérée sera ensuite recyclée.

A ce moment-là il n’y avait rien de concret, ce n’était qu’un concept qui frôlait la science fiction, mais nous le savons, la grande majorité des inventions impressionnantes naissent ainsi. En 2014 le projet a commencé de se matérialiser avec une étude de faisabilité. L’étude était très complète, couvrant des domaines tels que l’ingénierie, l’océanographie et le recyclage. Une équipe bénévole de 100 scientifiques et ingénieurs a passé un an pour établir l’étude qui comptait 528 pages. Son idée a passé cette étape importante avec succès.

Le concept de Boyan inclut une manière d’autofinancement : le plastique collecté serait recyclé et vendu afin de financer et élargir la portée du projet. Le problème c’est que pour passer à cette étape il faut déjà réussir à financer le développement de la technologie. Pour y parvenir son équipe s’est tourné vers le crowdfunding en 2014.  Son organisation ‘Le nettoyage des océans’ a  réussi à collecter 2,2 millions de dollars grâce au soutien de 38 000 personnes de 160 pays. Ainsi son projet est devenu la campagne de financement participatif à but non lucratif la plus réussie à ce jour.

Pendant trois ans l’organisation a fait des recherches supplémentaires. Ils ont modifié les spécificités de leur design plusieurs fois afin d’améliorer sa performance et sa sécurité. En 2016 ils ont lancé le premier prototype dans la mer du Nord. Ce test a duré deux mois durant lesquels les scientifiques ont récolté des informations précieuses. La structure n’était pas assez robuste, elle demandait des modifications afin de résister aux courants puissants de l’océan Pacifique.  Ce modèle prototype leur a permis d’améliorer le design d’une manière considérable. A la base leur idée était d’attacher les longs bras à un bateau, tandis que le modèle actuel flotte librement.

Et on arrive finalement à 2018, l’année où le projet aboutira enfin à… son début ! Le premier système de nettoyage sera installé dans le ‘Vortex de déchets du Pacifique nord’ durant l’été 2018. Ils comptent continuer à apprendre et à modifier leur modèle afin de le rendre le plus efficace. Graduellement, plusieurs systèmes seront mis en place dans cette vaste région de l’océan Pacifique. Leur intention est d’élargir la portée du projet vers tous les grands vortex de déchets qui se trouvent dans le Pacifique, l’Atlantique et l’océan Indien.

Comme vous pouvez l’imaginer, un projet d’une telle ampleur ne peut pas se passer de critiques. Certains scientifiques disent que la quantité de plastique collecté serait négligeable, d’autres s’inquiètent qu’il aura un mauvais impact sur les animaux marins. L’organisation ‘Le nettoyage des océans’ a déclaré qu’ils mèneront des études sur leur impact environnemental à chaque étape de la mise en œuvre de la nouvelle technologie.

Quoi qu’il en soit, ce qui est certain c’est que nous avons besoin de trouver une solution à la pollution plastique d’une manière urgente. Selon une étude récente, le poids total des déchets plastiques dans la mer dépassera le celui des poissons d’ici 2050. Bonne chance à Boyan et à son équipe. Et merci à toutes les personnes qui ont participé d’une manière ou d’une autre dans le développement et le financement de ce projet.

Source : theoceancleanup

3 thoughts on “Vous vous souvenez de l’enfant qui voulait nettoyer les océans?

  • Bonne article… et bravo a cette equipe,!!!!
    Pourquoi les scientifiques s’inquete Pour les animaux marins parce que l’on invente quelque chose pour nettoyer leur environnement?
    Lorsque des paquebots passent 12 fois par jour au dessus de leur tête, ça ne les inquiètent pas, et lorsque les grande pétrolières construisent des platte- formes, là ils ont raison de s’inquier!
    Bref, Petit, rêve, Grand, ensemble!

  • History teaches that things only change when s*** hits fans…

    Stop cleaning up peoples’ mess, it only helps bad situations go on longer.

    Cheers.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *