Cet homme touché par l’Alzheimer monte sur le même sommet tous les jours

Sion Jair âgé de 68 ans a trouvé une manière de stabiliser sa santé et de prendre plaisir de chaque journée malgré le fait qu’il a été diagnostiqué avec avec la maladie d’Alzheimer il y a quatre ans.

Ses problèmes de santé ont commencé avec une anémie, liée à l’incapacité de son corps d’assimiler la vitamine B12, qui a probablement accéléré la détérioration de son cerveau. Jair avait remarqué qu’il avait des problèmes de mémoire et suite à un examen avec un scanner du cerveau les médecins ont découvert que son cerveau avait rétréci. La maladie avait déjà progressé dans un stade avancé et les médecins ont dit qu’ils ne pouvaient rien faire pour l’aider.

En effet, il n’y a pas de remède fiable pour cette maladie et il est particulièrement difficile de ralentir sa progression. Ceci dit, plusieurs études récentes ont montré qu’un exercice physique régulier et vigoureux peut avoir un effet bénéfique qui permet aux patients de diminuer les symptômes. Plusieurs études ont essayé d’examiner le lien entre l’activité physique et le vieillissement du cerveau.  Il y a des preuves solides que l’exercice physique améliore la santé cardio-vasculaire ce qui renforce les fonctions cognitives, diminue les pertes de mémoire des personnes âgées, réduit l’incidence de démence et d’Alzheimer.

Jair a testé ces découvertes scientifiques sur lui-même. Peu importe les conditions météorologiques, chaque jour il se met à conquérir  le sommet le plus proche de sa maison, The Old Man of Coniston, qui s’élève à une altitude de 800 mètres. Souvent, s’il fait beau il monte le sommet deux fois par jour ! Il a déjà fait cette randonnée plus de 5000 fois et il dit qu’il connaît les différents chemins si bien qu’il pourrait retrouver le sommet avec les yeux fermés.

Chaque jour il remarque que durant et après la marche ses capacités mentales s’améliorent d’une manière perceptible. Il commence à réfléchir plus clairement et sa mémoire fonctionne beaucoup mieux. Quatre ans après la diagnose morbide il continue à avoir une vie très active et joyeuse. Dans une interview devant la BBC il a même dit que la maladie lui permet de vivre plus pleinement, car il apprécie la valeur de chaque journée. Il n’attend pas le futur pour profiter de sa vie, il vit dans le moment présent.

L’activité physique régulière n’est pas importante seulement dans le contexte de la démence, nous pouvons tous en profiter. Normalement, le volume du cerveau ne fait que diminuer avec l’âge, ce qui a des répercussions sur notre mémoire et nos capacités cognitives. Les chercheurs ont découvert que le fait de marcher régulièrement peut inverser ce processus et que la marche peut littéralement faire croître notre cerveau.  Vous trouverez plus de détails sur l’étude en suivant ce lien, mais la conclusion essentielle de l’étude est que marcher intensivement 3 fois par semaine pendant 40 minutes peut inverser ce processus de rétraction du cerveau. Les participants qui ont marché, ont vu le volume de leur cerveau croître à la place de rétrécir. Ces conclusions sont spectaculaires, avec un minimum d’effort nous pouvons atteindre des résultats extrêmement positives qui peuvent améliorer la qualité de notre vie pendant des décennies.

La marche régulière et vigoureuse est un excellent outil, scientifiquement prouvé, qui nous permet de préserver la santé de notre cerveau et de renverser le processus de vieillissement. Je vous invite à découvrir plus d’informations sur la question dans cet article.

Sources : theguardian mirror

Aleks Evtimov

Je suis le créateur et le gestionnaire des communautés 'Plus d'Arbres Moins de Connards', 'Je ne suis plus un mouton', 'L'univers est en nous' et 'More Trees Less Assholes'. Depuis cinq ans nous utilisons les réseaux sociaux ensemble dans le but de donner une voix à ceux qui n'en ont pas. Je créé du contenu sur la déforestation, le changement climatique, le bien être des animaux et la pollution et grâce à vos interactions ces informations atteignent des millions de personnes chaque année. J'aime bien toucher à d'autres problèmes modernes, tels que l'intelligence artificielle et son impact sur l'économie et les réseaux sociaux et leur impact sur notre société et nos systèmes politiques. Je suis loin d'être un expert dans le domaine de la méditation, mais j'aime partager mes expériences personnelles avec vous.

Write a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *