Une calculatrice permet aux fumeurs de calculer leur risque de développer le cancer des poumons

J’ai envie d’attirer votre attention sur un site qui nous permet d’avoir une estimation de la probabilité de développer un cancer des poumons. Cette calculatrice n’est pas complète, elle tient compte uniquement du risque associé au tabagisme. Nous savons qu’il y a d’autres facteurs tels que la pollution de l’air, mais le fait de fumer est le principal contributeur dans le développement de cette maladie et d’une série d’autres maladies cardio-vasculaires. Un autre défaut de la calculatrice, c’est qu’elle ne tient pas compte de la fumée que vous respirez, ou que vous avez respiré à cause des fumeurs dans votre entourage.

Si vous complétez le questionnaire vous obtiendrez une estimation de la probabilité de développer un cancer des poumons sur 6 ou sur 16 ans. Cet outil nous permet de voir que nous pouvons avoir un rôle important dans le développement de la maladie. Si nous arrêtons de fumer quand nous sommes jeunes, nous pouvons donner du temps à notre corps pour se régénérer et nous pouvons réduire la probabilité de développer un cancer drastiquement.   Évidement, ceci n’est pas une incitation de fumer quand vous êtes jeunes,  le mieux c’est de ne jamais commencer. Mais nous savons que beaucoup d’entre nous ont fait cette erreur et il est important de comprendre que nous pouvons mitiger les dégâts si nous agissons. Si vous avez fumé durant des décennies, le risque de développer un cancer augmente considérablement. Mais même si vous êtes déjà âgés, le fait d’arrêter de fumer diminuera considérablement l’augmentation du risque qui progresse avec l’âge.

J’espère que cet outil vous encouragera d’arrêter de fumer. Tout le monde sait que fumer c’est nocif pour la santé, mais c’est pratique d’avoir une illustration qui nous permet de voir qu’arrêter de fumer, ça vaut la peine. Vous pouvez aller sur le site, il n’existe qu’en anglais mais j’ai traduit toutes les cases, il suffit de répondre aux questions avec un chiffre.

Voici l’avertissement qui figure sur le site de la calculatrice de risque :

Le calculateur de risque du modèle de cancer du poumon HUNT est basé sur la recherche scientifique et convient à tous les fumeurs actuels et anciens. Sachez que les informations fournies par l’utilisation de cette calculatrice ne substituent pas à un examen médical ou aux conseils, diagnoses ou traitements d’un médecin. Votre médecin est la personne la mieux placée pour vous conseiller sur des problèmes de santé spécifiques. Si vous êtes actuellement malade ou avez des symptômes, demandez l’aide et les conseils de votre fournisseur de soins de santé. Cesser de fumer est l’une des décisions les plus importantes et bénéfiques que vous puissiez prendre pour votre santé. Votre médecin peut vous aider et vous guider pour arrêter de fumer. Si vous utilisez la calculatrice pour déterminer votre risque personnel, n’oubliez pas que le modèle génère le risque moyen (probabilité) d’un groupe de personnes; la plupart des individus à haut risque ne développent pas de cancer du poumon, et quelques individus à faible risque peuvent éventuellement développer la maladie. Le calculateur de risque du modèle de cancer du poumon HUNT est offert à titre de service public seulement et vous l’utilisez à vos risques et périls.

Vous pouvez accédez à la calculatrice en suivant ce lien.

Et voici un avertissement que je vous adresse de ma part, faites attention avec l’interprétation des résultats. Les chiffres que vous allez voir sont des probabilités et ils peuvent vous sembler très basses.  Si vous êtes encore jeunes les probabilités seront basses, mais si vous continuez à fumer les probabilités augmenteront d’une manière exponentielle. Donc ne vous rassurez pas! Mais même si vous arrêtez très tard, vous allez diminuer le risque d’une manière importante. Et puis, je sais que nous avons un peu du mal à visualiser les statistiques. Si vous voyez que vous avez 10% de risque, vous pouvez pensez que le risque est minime. Mais si vous vous imaginez dans une pièce avec 10 personnes et vous savez qu’une d’entre vous sera touchée, la probabilité devient très réelle et perturbante. Même des résultats de 1% ou de moins de 0.5% sont non-négligeables,n’oublions pas que le contexte ressemble à la roulette russe.

Nous avons du mal à imaginer que quelque chose de mauvais nous arrivera. Et puis, quand nous sommes accros à quelque chose, notre cerveau essaie de justifier le comportement par tous les moyens possibles. On se rassure dans nos mauvaises habitudes, car le fait de les changer est associé à une douleur, à une perte imminente. Tandis que nous imaginons que la douleur et la perte créées par une maladie sont incertains et se trouvent loin dans l’avenir.

Je ne sais pas si cet outil vous sera utile, personnellement,  il a renforcé mon détermination de continuer à ne plus fumer. Si vos parents, vos enfants ou vos amis fument, suggérez-leurs de faire ce test, ou parlez simplement avec eux. Ce n’est pas une conversation facile, mais comprenez que le tabagisme est une maladie et non pas un choix. Vos proches ont besoin d’aide et non pas de jugements.

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *