Une baleine a été retrouvée avec 80 sacs plastiques dans le ventre

Un petit globicéphale mâle a été retrouvé au Thailand, l’animal était très maigre et avait du mal à respirer, il était à peine vivant . Les sauveteurs ont lutté pour sauver sa vie pendant quatre jours, sans succès. Il a vomi plusieurs sacs en plastique, mais l’examen post-mortem a révélé qu’il avait ingéré environ 80 sacs au total. L’histoire de la mort tragique de cette baleine a touché les cœurs des internautes, c’est clair que la grande majorité des gens éprouvent de la compassion pour les animaux qui souffrent à cause de la bêtise humaine.

Le cas de cette baleine n’est pas du tout exceptionnel, nous voyons le même schéma qui se reproduit tout le temps. Des animaux commencent à ingérer du plastique car ils le confondent avec leur alimentation habituelle. Les sacs en plastique ressemblent à des calmars qui font partie du menu d’une grande variété d’animaux marins. Quand un animal commence à ingérer du plastique, une cascade de mauvaises conséquences commence. L’accumulation de plastique dans son ventre lui donne la sensation de satiété, alors qu’il reçoit de moins en moins de nutriments. Affaiblit par le manque de nourriture, l’animal perd la capacité de chasser. Il continue à ingérer du plastique qui finit par bloquer totalement son système digestif, le condamnant ainsi à une mort agonique. Un cachalot a été retrouvé mort dans un état très similaire il y a peu de temps.

Malheureusement, nous avons du mal à transformer cette réaction émotionnelle en action effective. J’ai rédigé de nombreux articles sur la question, et j’ai vu innombrables vidéos troublantes sur le sujet. Pourtant, même si j’ai diminué la quantité de plastique que j’utilise, je ne l’ai pas éliminée totalement. Et même si j’ai envoyé quelques lettres et signé quelques pétitions, je n’ai pas investi suffisamment de temps pour lutter contre ce désastre écologique.

La pollution plastique des océans n’est pas un problème qui peut être résolu par une seule personne ou par un seul pays. Tous les citoyens du monde entier doivent exiger que leurs pays adoptent des politiques sérieuses et urgentes tant sur le niveau national qu’international.

Vous pouvez envoyer une lettre à vos supermarchés afin de leur demander de fournir des alternatives aux emballages plastiques, vous trouverez un modèle de lettre ici. La situation est urgente toute action peut donc être bénéfique pour accélérer notre transition vers un monde sans plastique à usage unique. Les prévisions pour l’avenir sont très sombres :

Plus de plastique que de poisson dans la mer d’ici 2050 ?

Source : independent

 

Aleks Evtimov

Je suis le créateur et le gestionnaire des communautés 'Plus d'Arbres Moins de Connards', 'Je ne suis plus un mouton', 'L'univers est en nous' et 'More Trees Less Assholes'. Depuis cinq ans nous utilisons les réseaux sociaux ensemble dans le but de donner une voix à ceux qui n'en ont pas. Je créé du contenu sur la déforestation, le changement climatique, le bien être des animaux et la pollution et grâce à vos interactions ces informations atteignent des millions de personnes chaque année. J'aime bien toucher à d'autres problèmes modernes, tels que l'intelligence artificielle et son impact sur l'économie et les réseaux sociaux et leur impact sur notre société et nos systèmes politiques. Je suis loin d'être un expert dans le domaine de la méditation, mais j'aime partager mes expériences personnelles avec vous.

Write a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *