Un milliardaire norvégien donnera une grande partie de sa fortune pour nettoyer les océans

Un milliardaire norvégien, qui a commencé sa carrière en tant que pêcheur, a déclaré qu’il donnerait une grande partie de sa fortune estimée à 2,6 milliards de dollars dans le but d’aider le nettoyage des océans du monde.

Kjell Inge Røkke est en train d’investir dans la construction d’un énorme navire de recherche en collaboration avec le World Wildlife Fund. La construction devrait être achevée en 2020, le navire d’expédition de recherche (NER) sera le plus grand yacht du monde. Il aura la capacité de transporter 60 chercheurs ainsi qu’un équipage de 30 personnes. Il sera utilisé de manière indépendante par l’organisation de conservation WWF.

Le navire sera équipé avec du matériel capable d’effectuer des mesures complexes de l’environnement, à la fois dans les océans et dans l’atmosphère. Son atout principal sera sa capacité de récolter et de recycler du plastique en toute sécurité. Il sera potentiellement capable de recueillir jusqu’à 5000 kilos de plastique par jour.

Si vous pensez qu’avec un tel navire il n’y aura plus de plastique dans les océans dans quelques mois, je tiens à vous rappeler l’échelle colossale de la pollution plastique. Un rapport de 2015 publié dans la revue Science, a calculé que «275 millions de tonnes métriques de déchets plastiques ont été générés dans 192 pays côtiers en 2010, avec 4,8 à 12,7 millions de tonnes qui rentrent dans l’océan». Selon un rapport du World Economic Forum, si on reste sur la piste actuelle, le poids total des déchets plastiques dans la mer dépassera le celui des poissons d’ici 2050 !

Røkke a déclaré qu’il voulait ‘rendre à la société ce que j’ai gagné’. ‘J’aimerais accueillir des chercheurs, des groupes environnementaux et d’autres institutions à bord, afin d’acquérir de nouvelles compétences, afin d’élaborer des solutions novatrices pour relever les défis et saisir les occasions liées aux océans.’

WWF ont dit qu’ils ne sont pas d’accords avec tous les opinions de Røkke et qu’ils continueront à défier ses positions sur le pétrole, mais ils sont très contents qu’ils pourront coopérer dans le cadre de ce projet car ils auront la possibilité d’avancer dans la lutte pour la protection de l’environnement.  On ne sait pas encore le prix exact de ce navire, mais il est certain que la facture sera lourde.

Ce genre d’initiatives de nettoyage sont absolument essentielles, mais si nous voulons résoudre le problème de la pollution plastique il faut s’orienter vers sa source. Le rapport du WEF souligne la nécessité d’appliquer les principes de l’économie circulaire.

Je vous invite à découvrir les détails d’une autre initiative ambitieuse qui vise à nettoyer les océans du plastique.

Sources: cnbc  bigthink

 

 

Write a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *