Cinq liens étroits entre santé des humains et la santé de la Terre

Combien de fois avons nous entendu un argument de ce genre “Tu parles de l’environnement, mais tu t’en fous des humains.” Je trouve que ce n’est pas facile de se soucier du bien-être des personnes sans se soucier de l’environnement, et ceci, n’a jamais été plus vrai. La santé de l’humanité est intimement liée, elle est inséparable, de la santé de la nature.

Nous sommes devenus un acteur majeur sur la scène de la vie sur Terre et nos actions ont des conséquences sur chaque écosystème.  La connexion entre notre santé et celle de l’écosystème duquel nous faisons partie semble une évidence. Nous allons examiner une série de contextes où nos mauvaises habitudes ont des effets néfastes à la fois sur notre santé et sur la santé de la nature.

#1 Alimentation :

Aujourd’hui ce n’est plus un secret, notre mauvaise alimentation est la source principale d’une série de maladies chroniques qui sont particulièrement répandues dans le monde occidental et prennent la vie de millions de personnes chaque année. Notre goût excessive pour les produits animaux et les huiles végétaux est au cœur de l’épidémie de problèmes cardio-vasculaires qui ravagent notre santé.

L’amélioration de nos habitudes alimentaires serait certainement bénéfique pour notre santé, mais ceci soulagerait également une très grande partie de la pression que nous mettons sur la nature. Dans le cadre de l’agriculture mondiale,  si nous baissons la demande pour des produits qui exploitent beaucoup de terre : la viande et les produits animaux, l’huile de palme ainsi que d’autres huiles végétales, nous aurons l’occasion de diminuer les mauvaises pratiques qui causent la majeure partie de la déforestation dans les régions tropicales.

#2 Transport :

Si nous voulons rester en bonne santé, nous avons besoin de faire des exercices quotidiennement. Nos corps ont évolué pour être actives ce qui fait qu’une vie sédentaire a des effets négatives sur notre santé.

Les voitures et les avions sont sans doute les moyens de transport que la majorité d’entre nous préfèrent. Beaucoup de personnes sont tellement habitués à leurs voitures qu’ils se déplacent littéralement partout avec. Certains pays et régions n’ont pas une bonne infrastructure des transports publics, mais plein de gens ont beaucoup d’options différentes qu’ils n’utilisent pas. Comme les distances ne sont pas trop grandes, les personnes qui habitent dans les villes ont souvent l’option de se transporter en vélo ou à pieds. En Allemagne et en Hollande par exemple, les vélos sont devenus un mode de transport principal dans les villes. Marcher ou faire du vélo tous les jours sont des manières excellentes pour améliorer notre santé cardio-vasculaire ainsi que le fonctionnement de notre cerveau.

Inutile de dire que la nature sera aussi contente si on commence à produire et à utiliser moins de voitures. La production des voitures, même celle des voitures électriques, demande beaucoup de ressources. Les transports en public sont plus efficaces à beaucoup de niveaux et des investissements là-dedans réduisent la pollution et ont un impact positif sur notre santé et celle de la nature.

#3 Énergies renouvelables :

La pollution de l’air liée à l’utilisation d’énergie fossiles a un impact négatif sur notre santé et la santé des autres créatures vivantes. Les énergies renouvelables ne sont pas une solution magique qui nous offre de l’énergie illimité sans aucune conséquence négative pour l’environnement. Par contre ce qui est certain c’est qu’elles sont une manière plus intelligente et saine de générer de l’énergie. Les changements climatiques associés avec notre addiction aux énergies fossiles ont une myriade de conséquences négatives pour notre vie et pour la stabilité de nos sociétés. Ils ont aussi des effets dramatiques qui affectent chaque écosystème sur Terre.

#4 Déforestation :

Un lien clair a été établi entre l’incidence de malaria et la déforestation. La déforestation agit sur la malaria en offrant plus de lumière et de l’eau stagnante. Dans le bassin de l’Amazonie, le moustique de malaria le plus efficient Anopheles darlingi profite de ces conditions favorables, offerte par l’agriculture en expansion. Ainsi la déforestation crée un lien entre nos choix de consommation en Occident et la propagation de maladies infectieuses dans les régions tropicales. La déforestation est clairement très néfaste pour la nature. Les forêts sont la maison de la vaste majorité de la biodiversité terrestre et leur destruction ravages les écosystèmes.

#5 Passer du temps à la nature :

Cet argument n’exige pas beaucoup d’explications : passer du temps dans la nature améliore notre santé. Plusieurs études ont démontré un lien entre notre santé mentale, notre sentiment de bien-être et le temps qu’on passe en pleine nature. Beaucoup d’entre nous ont eu l’expérience : vivre dans une jungle de béton n’aide pas notre humeur et peut nous mener à l’anxiété et la dépression. Les petits jardins et parcs n’arrivent pas à compenser pour notre lien avec la forêt qui manque. Et si nous voulons et avons besoin de passer du temps à la forêt, il faut que cette forêt existe.

Il existe encore plein d’autres contextes où nous pouvons observer le lien étroit entre notre santé et la santé de la nature. Il est temps que nous nous rendons compte que nous ne sommes pas séparés de la nature, nous en faisons partie.

1 thought on “Cinq liens étroits entre santé des humains et la santé de la Terre

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *