Que celui qui n’a jamais pollué jette le premier jugement !

Ça fait déjà 5 ans que je suis impliqué dans la dissémination d’informations sur la protection de environnement sur les réseaux sociaux. Tous les jours je publies des infos sur les problèmes environnementaux, ainsi que sur les solutions possibles. Une bonne partie des solutions que j’essaie de promouvoir demandent une action individuelle, un changement de nos comportements et de nos habitudes. Ma plateforme principale s’appelle ‘Plus d’Arbres Moins de Connards’, c’est donc facile de croire que je suis à fond dans le jugement. Les gens qui n’appliquent pas les solutions que je propose doivent-ils forcement être des connards? Est-ce que c’est de leur faute qu’on est en train de détruire l’environnement ? En réalité, je n’ai pas du tout envie de juger les gens et je n’ai pas vraiment de raison de le faire. Et puis, le jugement est une stratégie totalement contra-productive.

Si j’ai commencé à parler de ces solutions c’est parce qu’au départ j’étais quelqu’un qui avait beaucoup de passion pour la protection de l’environnement, mais qui ne mettait pas cette passion en œuvre. Oui, quand je sortais dans la forêt je ne laissais pas mes déchets par terre, mais à part ça, je ne pensais pas à mon mode de vie d’une manière très consciente. Je présumais que ce sont les grosses corporations qui polluent, et que moi, petit individu je n’ai pas un impact réel. Mais avec le temps je me suis rendu compte que mes actes ont une influence non-négligeable et que je ne peux pas me battre pour un monde différent si je n’essaie pas d’incarner mes idéaux dans le cadre de ma propre vie.  Quand je parle des problèmes et des solutions qui demandent un certain effort au niveau individuel, je ne le fais pas dans le but de faire culpabiliser les gens. Quand je dis ‘moins de connards’ je ne vise pas les personnes qui n’ont pas encore adoptés ces solutions.

J’ai envie de montrer que nous participons tous à la destruction de la Terre. Tout le monde pollue et la plupart des gens ne se rendent même pas compte. Ce qui est normal, ce n’est pas comme si nous avons eu une très bonne éducation environnementale à l’école. En plus, la société est faite d’une telle façon qu’elle nous pousse à participer dans cette destruction par toutes les manières possibles. Quand j’essaie de communiquer au sujet de l’environnement, souvent les gens se tiennent sur la défensive, et ceci est tout à fait normal. Personne n’a envie de reconnaître que ses actes contribuent à la destruction des forêts ou à la pollution des océans.  A la place de juger j’ai envie de communiquer et de trouver des moyens pour rendre la transition vers un monde durable  plus facile, plus efficace et plus accessible pour chaque personne qui se sent concernée par la protection de la nature.

Car oui,  au final,  je m’adresse principalement à des personnes qui s’intéressent déjà  au sort de la nature. Si vous n’avez pas un amour pour les arbres, si vous n’êtes pas au courant de la crise environnementale, je doute que vous aurez aimé une page qui s’appelle ‘Plus d’Arbres Moins de Connards’. Je n’ai pas envie de juger, j’ai envie de communiquer avec vous pour qu’on puisse identifier les problèmes, et trouver des solutions.

Je réserve quand même mon droit de juger les gens qui ont beaucoup plus de pouvoir que la majorité des individus et qui participent à la destruction d’une manière beaucoup plus consciente. Je pense notamment aux compagnies pétrolières qui étaient conscients des effets du changement climatique bien avant que le grand public soit mis au courant. Et en plus, ils avaient découvert ces faits par leurs propres recherches, qu’ils ont essayé de cacher. Je pense aussi aux politiciens qui ont la responsabilité d’apprendre la science et de prendre des mesures rapides et efficace.

A la place de nous lancer des jugements, unissons-nous dans le cadre d’une communication productive.

Aleks Evtimov

Je suis le créateur et le gestionnaire des communautés 'Plus d'Arbres Moins de Connards', 'Je ne suis plus un mouton', 'L'univers est en nous' et 'More Trees Less Assholes'. Depuis cinq ans nous utilisons les réseaux sociaux ensemble dans le but de donner une voix à ceux qui n'en ont pas. Je créé du contenu sur la déforestation, le changement climatique, le bien être des animaux et la pollution et grâce à vos interactions ces informations atteignent des millions de personnes chaque année. J'aime bien toucher à d'autres problèmes modernes, tels que l'intelligence artificielle et son impact sur l'économie et les réseaux sociaux et leur impact sur notre société et nos systèmes politiques. Je suis loin d'être un expert dans le domaine de la méditation, mais j'aime partager mes expériences personnelles avec vous.

Write a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *