Pouvez-vous éviter d’avoir des pensées pendant cinq secondes ?

J’ai un défi pour vous: Essayez de ne pas avoir de pensées pendant cinq secondes ! Fermez vos yeux et essayez de faire taire votre cerveau juste pendant quelques instants.

Si vous n’avez jamais essayé de le faire, vous pouvez croire que cela ne doit pas être si difficile que ça. Par contre, si vous avez déjà tenté d’arrêter le flux constant de pensées, de mots, de peurs et de désirs qui traversent notre esprit durant chaque instant de notre vie éveillée, vous avez probablement remarqué que la tâche n’est pas si facile que ça.

Il y a plusieurs manières d’aborder ce défi, mais essentiellement en essayant de faire taire votre conscience vous allez tenter de méditer. Sauf si vous êtes un moine tibétain, je doute fort que vous allez parvenir à échapper totalement à vos pensées pendant très longtemps, en tout cas, moi je n’y arrive pas. La méditation n’est pas nécessairement un état sérénité totale, mais plutôt notre essai d’y parvenir. La méditation c’est ce qui se passe quand nous essayons de nous débarrasser des pensées usuelles qui rongent notre esprit chaque jour. Nous pensons constamment à ce qu’on désire, à ce qu’on aimerait accomplir, on repense à une mauvaise conversation qu’on vient d’avoir ou bien on essaie d’invoquer une expérience plaisante à laquelle nous aimons revenir pour la revivre etc., vous connaissez bien cet état d’esprit. En gros, sauf si nous sommes complètement submergés dans une activité qui occupe pleinement nos sens, nous vivons dans un tourbillon de pensées et d’émotions. En méditant nous essayons d’écarter toutes ces pensées usuelles, liées à notre vie quotidienne. Ce qui se passe généralement, ce n’est pas vraiment le fait de ne plus avoir de pensées, mais en essayant de faire taire notre conscience, nous arrivons à des pensées et des états d’esprit étonnants.

Si vous essayez de méditer pendant un bon bout de temps, par exemple en se concentrant sur votre souffle, vous allez constater qu’à un moment, d’un coup, une pensée intéressante va surgir dans votre conscience, une pensée qui va vous surprendre. Vous allez peut-être avoir un souvenir que vous n’avez pas eu depuis très longtemps, un moment auquel vous n’avez pas pensé depuis de longues années, vous serez étonnés de constater que votre cerveau s’en souvient. Ou bien ce qui se passe souvent c’est que vous allez avoir une pensée par rapport à un événement de votre vie quotidienne, mais d’un point de vue, d’une perspective qui n’a jamais vraiment traversé votre esprit conscient. Vous allez observer cette situation d’une manière différente, plus détachée et plus complète. J’ai l’impression qu’en méditant nous laissons les pensées cachées dans notre vaste esprit inconscient surgir à la surface de notre conscience. J’ai souvent ressenti ces effets thérapeutiques en méditant.

Un des aspects de la méditation qui me passionnent le plus depuis le plus jeune âge, c’est qu’en méditant on peut ‘voir des choses’. D’ailleurs j’ai commencé à méditer sans vraiment m’en rendre compte à l’âge de 4-5 ans justement car j’ai remarqué qu’en essayant de faire taire la voix dans ma tête j’ai pu observer des couleurs, qui prenaient facilement des formes géométriques ou autres. J’adorais le moment avant de dormir, car chaque soir j’essayais d’observer ces ‘hallucinations’. Malheureusement, en grandissant j’ai perdu cette habitude pendant de nombreuses années. Aujourd’hui, ce n’est pas si facile pour moi de voir ces visions colorés, mais en pratiquant de plus en plus la méditation je commence à y parvenir. Si vous voulez savoir plus sur cette question, j’ai rédigé un petit article qui vous donnera quelques conseils pratiques, je l’ai intitulé ‘Comment halluciner, sans drogues’.

Je pense que la méditation peut avoir de nombreux effets bénéfiques pour notre bien-être, surtout quand elle est pratiquée régulièrement. Si vous êtes déjà convaincu de ses résultats positifs, défiez vos amis et votre famille en partageant cet article. Peut-être ils n’ont jamais essayé de faire taire leur conscience.

Write a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *