Nouvelle étude sur les Néandertaliens: des végétaliens ou des carnivores?

Des chercheurs qui étudient les dents des hominidés ont découvert les dents de trois Néandertaliens qui nous donnent une nouvelle perspective sur leur vie et nous permettent surtout de mieux comprendre leur régime alimentaire.

Les néandertaliens, ce qui n’est pas surprenant, font les choses différentes, exploitant des choses différentes, à différents endroits“, a déclaré Keith Dobney, bio-archéologue et co-auteur de la recherche de l’Université de Liverpool.

Dans la revue Nature, Dobney et son équipe internationale décrivent comment ils ont analysé l’ADN dans les débris alimentaires conservés dans le tartre dentaire de trois Néandertaliens qui datent de 42.000 à 50.000 ans.  Deux des individus vivaient dans la caverne d’El Sidrón en Espagne, tandis que l’autre habitait dans la grotte de Spy en Belgique.
Comme ils n’avaient pas une très bonne hygiène dentaire ces plaques sont une excellente ressource de recherches.

Les résultats ont révélé que les Néandertaliens du Nord avaient un régime alimentaire omnivore : ils avaient des traces de champignons et des traces de rhinocéros laineux et de moutons sauvages. Ceci correspond à l’image du régime alimentaire des hommes du Paléolithique que nous avons. En revanche les Néandertaliens d’El Sidrón n’ont pas montré des preuves de consommation de viande, le tarte sur leurs dents racontait une histoire différente. Il semble qu’il ont survécu sur base d’une alimentation végétalienne: des champignons, des pignons et de la mousse.
Il s’avère que les Néandertaliens étaient très flexibles et s’adaptaient bien à leur environnement.  Au nord ils n’avaient pas l’accès à une forêt riche et ils étaient obligés de chasser, tandis que la forêt espagnole répondait facilement à leur besoins. Gardons en tête le fait qu’ils avaient de gros besoins : les Néandertaliens étaient beaucoup plus grands de taille que les humains modernes et avaient besoin de 5000 calories par jour !

Que peut-on en conclure?

J’ai déjà entendu l’argument donné par des végétariens qui disent que les Néandertaliens ont disparu à cause de leur haute consommation de viande. De la même manière, cette nouvelle étude a encouragé les mangeurs de viande à blâmer la disparation des Néandertaliens sur leur alimentation végétalienne. En réalité nous voyons qu’ils n’avaient pas des soucis éthiques ni de préférences gustatives, ils mangeaient ce qu’ils pouvaient accéder. D’ailleurs, c’est faux de croire que les Néandertaliens  ont complètement disparu comme nous pouvons retrouver des traces de leur code génétique dans notre propre ADN.
Si je dois en tirer une conclusion, c’est que cette étude a une fois de plus démontré la capacité des hominidés de s’adapter à des environnements différents.  Nos ancêtres ont fait de leur mieux pour survivre et se reproduire avec le savoir qu’ils avaient et les ressources que leur environnement offrait. Ils n’étaient pas les meilleurs exemples de longévité ou de savoir nutritionnel. Aujourd’hui nous avons accès à une nourriture très variée ce qui nous permet de faire de meilleurs choix.  Pour moi ce meilleur choix ce traduit par une alimentation végétalienne.
 Est-ce que vous mangez plutôt comme les Néandertaliens belges ou  comme les Néandertaliens espagnoles?
Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter de L’univers est en Nous et vous recevrez une fois par semaine un message avec les publications les plus intéressantes de la semaine. Suivez ce lien , l’inscription vous prendre littéralement quelques secondes : http://luniversestennous.com/newsletter/

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *