Les suisses essaient de protéger le glacier du Rhône… avec des couvertures

Depuis huit ans les habitants des Alpes suisses se battent pour préserver leur glacier préféré, d’une manière, qui au premier abord, peut nous sembler à la fois bizarre et désespérée.

Si vous passez à côté du glacier du Rhône en été vous allez le trouver couvert de couvertures blanches. Le but de ces couvertures est de ralentir la fonte de la glace en reflétant une grande partie de la lumière. Et selon un glaciologue suisse, David Volken, ça marche. Dans une interview devant France-Presse en 2015, il a expliqué que les couvertures blanches arrivent à ralentir la fonte saisonnière du glacier avec environ 70%.

Le Glacier du Rhône est parmi les plus anciens glaciers en Europe. Vous avez probablement croisé des photos de sa grotte de glace splendide qui attire des milliers de touristes chaque année. Les couvertures permettent de préserver la grotte et de la garder ouverte aux visiteurs. Mais est-ce que ceci est une vraie solution ou juste une mesure suscitée par la panique ? Les couvertures ont réussi à ralentir la fonte des glaces, mais ceci reste une solution très temporaire.

Ce n’est pas le seul glacier alpin qui ressent la chaleur. Des études ont montré qu’environ deux tiers du volume de la glace dans les Alpes ont disparu depuis 1850. Le succès à court-terme de cette technique a inspiré les habitants italiens et allemands à couvrir leurs propres glaciers.

“Le glacier du Rhône est tout à fait typique de ce qui se passe dans les Alpes”, a déclaré Matthias Huss, glaciologue à l’Université de Fribourg. “Nous voyons moins de nouvelle glace créée dans les altitudes plus élevées alors que les parties plus basses des glaciers fondent à un rythme accéléré.”

Ce n’est pas la seule idée de ralentir la fonte des glaciers. Certains scientifiques proposent la construction de murs de sables dans les parties basses des glaciers, qui pourraient théoriquement freiner l’effondrement des glaciers. Une autre solution suggère de disperser de la neige sur les glaciers pendant les périodes d’été afin d’augmenter la quantité d’énergie thermique qui est reflétée. Ces solutions sont encore hypothétiques et même si elles seraient en mesure de décélérer la fonte des glaciers elles n’apportent pas de solution au problème qui provoque cette fonte : le changement climatique.

Beaucoup de gens diront que le changement du climat est naturel et qu’on devra s’y faire. Le climat de la Terre a toujours changé, mais il n’a pratiquement jamais changé à une telle vitesse, sauf dans le cas d’événements extrêmes qui ont causé des extinctions massives. La fonte des glaces n’est qu’un des symptômes de notre climat qui devient sévèrement perturbé.

Sources : AFP  smithsonianmag qz

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *