Les personnes qui jurent, sont-elles plus honnêtes?

La coïncidence autours du verbe ‘jurer‘ est vraiment parfaite. Dans un sens le verbe ‘jurer’ est défini comme une affirmation d’honnêteté ‘Il jure sur la tête de ses enfants qu’il est innocent. ‘alors que dans un autre sens le verbe décrit l’utilisation d’insultes. Au premier regard il n’y a pas un lien direct entre les deux significations, même au contraire. Mais cette nouvelle étude sur la psychologie humaine a quelque chose à nous dire sur ce sujet-là. Peut-être le lien entre les deux significations est plus étroit que ce qu’on pourrait croire.

Des chercheurs des universités de Cambridge, Maastricht, Hong Kong et Stanford ont constaté que ceux qui glissent ‘des gros mots’ dans leur vocabulaire sont plus susceptibles d’être des personnes honnêtes comparés à ceux qui n’en utilisent pas. Les chercheurs ont étudié 276 personnes en laboratoire ainsi que les interactions sociales de 73,789 sur Facebook. Ils ont trouvé ‘une relation positive cohérente entre l’utilisation de jurons et l’honnêteté; la profanation a été associée à moins de mensonges et de déceptions au niveau individuel et à une plus grande intégrité au niveau de la société ‘. Jurer est une expression réelle, non-filtrée de nos émotions et ceux qui le font souvent se sont révélés comme étant plus sincères.Voici comment le co-auteur David Stilwell de l’Université de Cambridge a résumé leurs découvertes devant The Independent:

Quelqu’un qui ne filtre pas son langage, et qui jure, est plus susceptible de dire ce qu’il pense vraiment, et d’être plus sincères et plus authentiques…

Il continue en expliquant qu’il y a deux façons d’examiner le sujet. Nous pouvons penser que si quelqu’un jure beaucoup, il montre un comportement social négatif et donc nous allons conclure qu’il s’agit probablement ‘d’une mauvaise personne’. Mais d’autre part,  une personne qui ne filtre pas son langage au niveau des insultes a plus de chances de ne pas utiliser d’autres filtres et de communiquer d’une manière plus directe et sincère.

L’explication semble parfaitement logique, quand nous devons ‘nous retenir’ dans la communication, nous nous éloignons de l’authenticité. Quand nous nous trouvons dans un cercle amical ou familial nous pouvons nous lâcher et exprimer nos sentiments d’une manière sincère, même si elle est vulgaire. Évidement, dans la société il faut quand même tenir compte du contexte dans lequel nous nous trouvons, mais si nous prenons l’habitude de nous filtrer dans chaque contexte de communication nous risquons de perde l’habitude de s’exprimer spontanément Personnellement, je ne vois pas comment je pourrais parler d’une manière authentique avec mes plus proches personnes sans être un minimum grossier.

Vous pouvez utiliser cette étude la prochaine fois que quelqu’un vous fait une remarque et vous pouvez simplement lui répondre ‘J’essayais juste d’être honnête !’.

Dans cet article nous avons abordé le sujet uniquement dans le contexte de l’honnêteté. D’autres études récentes ont été faites sur les liens entre l’utilisation d’insultes et le stress et l’intelligence, nous allons examiner leurs découvertes dans deux prochains articles.

Je viens de me rendre compte que j’ai rédigé tout un article sur le sujet sans jurer une seule fois, merde!

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *