L’élection de Bolsonaro, est-elle une expression de la démocratie, ou une menace à la démocratie?

Beaucoup d’internautes réagissent mal à l’élection du nouveau président brésilien Bolsonaro et malheureusement, énormément de gens n’arrivent pas à comprendre pourquoi. Ils disent que les brésiliens ont fait un choix démocratique, c’est la voix du peuple qui a parlé, donc où est le problème? Est-ce que tous ces gens qui se plaignent des discours de Bolsonaro sont contre la démocratie ? J’ai lu même des commentaires des gens qui s’étonnent que la démocratie brésilienne marche si bien, car ils ont élu un candidat qui n’est pas ”politiquement correct”.

Beaucoup de gens ont une idée très limitée de ce que la démocratie moderne représente. Je devrais plutôt dire, la démocratie libérale, qui est aussi la forme de gouvernement du Brésil. Le pays ne fonctionne pas simplement sur base des vœux de la majorité des gens. Certains imaginent qu’à partir du moment on a 50% et une voix le gouvernent a la légitimité de faire tout ce qu’il veut et de faire voter n’importe quelle loi. L’idée de démocratie libérale se place dans un contexte défini par les droits de l’homme, sinon on devrait plutôt parler d’une dictature de la majorité. Les fondements de toutes les démocraties modernes sont le respect des droits fondamentaux de tous les individus, la séparation des pouvoirs, la protection des minorités.
Durant le vingtième siècle nous avons pu observer ce qui se passe quand les droits de minorités ne sont pas protégés contre les vœux de la majorité. Il suffit de nous rappeler l’histoire de la deuxième guerre mondiale pour comprendre que la protection des droits de l’homme est absolument essentielle. Hitler n’est pas monté au pouvoir sans tricher, mais il ne faut pas croire qu’il n’avait pas le soutien de plus que cinquante pourcent de la population allemande. Et nous pouvons voir que dans ses discours et dans la pratique il n’hésitait pas à s’attaquer aux minorités et aux groupes les plus vulnérables de son pays.

Nous n’avons pas besoin de mettre Bolsonaro au même pied qu’Hitler pour comprendre que ses discours ouvertement homophobes et misogynes, ses appels à la violence et à la dictature ne rentrent pas dans le cadre du droit international, ni de la constitution brésilienne. Les menaces qu’il fait au peuples autochtones et aux journalistes ne rentrent pas dans le contexte de démocratie libérale, même si plus que 50% de la population brésilienne les soutiendrait.

Son programme économique pose également des problèmes au niveau des droits de l’homme. Il a déclaré ses envies de privatiser la forêt Amazonienne sans se soucier des droits fonciers des peuples autochtones. Ceci peut être très positif pour le budget du pays, en tout à court terme, mais c’est probablement inacceptable du point de vue moral et même légal. Ces peuples dépendent de la forêt pour leur survie et ils la défendent depuis de longues années. J’ai envie de faire encore un parallèle avec Hitler, qui, en confisquant la propriété des juifs a tiré des avantages économiques pour son régime…

Donc quand des gens s’opposent à l’élection de Bolsonaro, ils ne s’opposent pas vraiment au principe de la démocratie, mais au contraire, ils souhaitent défendre les fondations des démocraties libérales. Je doute fortement que ces gens qui demandent de respecter l’élection démocratique de Bolsonaro, seraient en train de défendre un candidat communiste qui annoncerait ouvertement ses envies de revenir à la dictature, qui appellerait à la violence et qui manifesterait fièrement son opposition aux droits de l’homme.


Avez-vous apprécié cet article?

luniversestennous.com est un site indépendant, géré par une seule personne. Ceci me permet de traiter des sujets et d’exprimer des points de vue qui sont rarement représentés dans les médias traditionnels. Ceci n’est pas une activité particulièrement lucrative dans notre société… J’ai donc besoin de votre soutien pour que je puisse continuer à faire mon travail d’une manière honnête et indépendante.  Découvrez les personnes engagées qui soutiennent déjà mes sites et nos communautés électroniques avec une donation mensuelle.  Sachez que même les donations de 1 € ont un impact important. Suivez ce lien pour en savoir plus, cela ne vous prendra qu’une minute. Merci.

Aleks Evtimov

Je suis le créateur et le gestionnaire des communautés 'Plus d'Arbres Moins de Connards', 'Je ne suis plus un mouton', 'L'univers est en nous' et 'More Trees Less Assholes'. Depuis cinq ans nous utilisons les réseaux sociaux ensemble dans le but de donner une voix à ceux qui n'en ont pas. Je créé du contenu sur la déforestation, le changement climatique, le bien être des animaux et la pollution et grâce à vos interactions ces informations atteignent des millions de personnes chaque année. J'aime bien toucher à d'autres problèmes modernes, tels que l'intelligence artificielle et son impact sur l'économie et les réseaux sociaux et leur impact sur notre société et nos systèmes politiques. Je suis loin d'être un expert dans le domaine de la méditation, mais j'aime partager mes expériences personnelles avec vous.

Write a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *