Le A,B,C de la méditation

La méditation peut prendre plein de formes différentes mais ce qui unit toutes ces différentes techniques c’est le résultat : une altération de notre état d’esprit.  Notre conscience ‘ordinaire’ est constamment  préoccupée avec la résolution de problèmes, qu’ils soient immédiats, dans le passé ou dans le futur. La méditation nous permet de nous déconnecter de nos pensées usuelles, de nos angoisses et désirs conscients. Pour quelques instants nous devenons libres de nos souvenirs, de notre passé et de notre envie de vouloir prédire et contrôler l’avenir.  Beaucoup de personnes ont vraiment du mal à se détendre et de laisser aller le contrôle de leurs pensées. Quand nos esprits sont pleins de préoccupations nous n’arrivons pas à prendre le recul nécessaire par rapport à ce qui se passe dans notre vie. Entre le travail, l’école et les médias notre conscience trouve de la paix juste quand nous sommes endormis pendant la nuit et en plus nous savons combien d’entre nous ont des problèmes de sommeil. Nous n’avons ni la capacité ni le temps d’accéder et d’explorer notre inconscient et de laisser son contenu faire surface dans notre conscience. Dans ce sens-là, la méditation est une rencontre avec nous-mêmes.  Comme chaque capacité de l’être humain, la méditation s’apprend avec le temps et  à travers la pratique.

La forme

Sur ‘L’univers en nous’ nous allons approfondir et améliorer notre pratique des différentes types de méditation. Certaines méditations utilisent des techniques de concentration, d’autres téchniques comme la méditation de pleine conscience ou ‘conscience attentive’ portent sur le relachement et l’observation sans jugement.  La méditation peut nous amener aux silence parfait et la paix absolue, mais elle peut aussi prendre la forme du mouvement, de l’animation et de l’extase. Vous pouvez méditer couché ou assis dans la position du lotus, mais vous pouvez aussi méditer en plein mouvement. Parfois nous avons besoin d’avoir un moment de silence, alors que parfois nous avons besoin de nous lâcher dans la danse, la course ou la transe. Ce qui est commun à toute sorte de méditation c’est le lâché-prise et l’entrée dans un état de vulnérabilité. Notre ego veut toujours avoir le contrôle et pour y parvenir il construit des murs dans nos consciences autours de tous les sujets et éventements qui sortent au delà de notre zone de confort. Ce n’est vraiment pas facile d’être honnête avec nous-mêmes et de regarder la réalité en face. Souvent ce que nous percevons comme réel n’est que le reflet de nos peurs, de nos complexes. La méditation nous permet de nous laisser aller sur le courant, et nous transforme en observateurs de l’océan de notre propre conscience et de la conscience universelle.

Les Bénéfices

Pour moi, un des plus grand bénéfice de la méditation était le fait de me reconnecter avec mon imagination et ma créativité que j’ai perdu en quittant l’enfance.  Les effets positives de la méditation vont beaucoup plus loin que le plaisir ou la paix ressentis au moment-même et ont été étudié par la science moderne. La méditation a des effets positives sur notre corps et notre esprit et nous avons enfin des preuves scientifiques. Une étude récente a révélé une augmentation significative de l’épaisseur corticale chez les individus qui ont suivi un programme de formation de 8 semaines et que cette augmentation a été couplée avec une réduction significative de plusieurs indices psychologiques liés à l’inquiétude, l’état d’anxiété et la dépression. Une autre étude décrit comment les interventions fondées sur la pleine conscience visent les mécanismes neurocognitifs de la dépendance et l’addiction. Une intervention de 6 semaines, basée sur la pleine conscience a constaté une augmentation significative de substance grise dans le précuneus. Une relation positive a été trouvée entre le volume de matière grise dans le précuneus droit et l’estimation de bonheur du sujet. Ce n’est que le début de l’exploration scientifique des mécanismes et bénéfices de nombreuses pratiques de notre conscience.

Sources 1 2 3

 

Méditons ensemble

Dans la catégorie ‘Nos méditations’ vous allez trouvez des musiques et des vidéos de méditations où je vous propose des images relaxantes mixées avec des sons et des musiques calmantes. Évidement vous ne devez pas regardez la vidéo pendant que vous méditer, les images sont la juste pour vous distraire et apaiser si vous ouvrez vos yeux à un moment. Je vous invite à essayer les musiques que j’ai mis dans la vidéo, mais n’hésitez pas surtout pas à écouter le type de musique qui résonne le plus avec vous et qui vous permet d’aller le plus loin possible. Je pense qu’on peut méditer sur la musique ambiante aussi bien qu’on peut méditer sur du métal ou dans le silence parfait, le voyage prendra évidement une forme différente. Mon principal objectif dans le cadre de la méditation sera de vous familiariser avec les différentes techniques et de partager avec vous des tous les astuces que j’ai appris à travers la pratiques. Je sais que beaucoup d’entre vous ont déjà de l’expérience dans méditation et j’ai hâte d’entendre vos témoignages et conseils.

 

Quelques conseils pour démarrer :

  1. Persistance : Quand nous pratiquons n’importe quoi de manière régulière, nous améliorons notre performance. Ceci est également le cas pour la méditation, si vous commencez à méditer d’une manière régulière vous allez vite commencer à constater une évolution. Vous allez rentrer plus facilement dans un état méditatif et vous aurez plus de patience pour y rester plus longtemps. Ne vous découragez pas si au début vous n’arrivez pas à méditer pendant très longtemps, ça viendra avec le temps.
  2. Le souffle : Utilisez votre souffle comme un ancre dans le monde de votre conscience. Si vous vous perdez,  reportez votre attention sur votre respiration et essayez de vider votre tête de toute les pensées habituelles qui traversent votre esprit.
  3. Imagination: Essayez de visualiser ou dessiner des images dans votre tête  en gardant vos yeux fermés. Cette technique peut vous aider à vous détacher vite de la réalité et de votre conscience ordinaire. Plus que vous pratiquez plus votre cerveau sera capable de construire  et garder des images complexes et vifs et d’une manière exponentiellement intuitive.