L’arrivée des moussons a créé une rivière de déchets en Indonésie

Une vidéo qui a récemment circulé sur Facebook montre une rivière de déchets qui coule dans un canal. La description explique que c’est l’arrivé de la saison des moussons en Indonésie, la pluie a relevé l’échelle de la pollution. On n’arrive même pas à voir l’eau, c’est une rivière de plastique, d’ordures de produits chimiques etc… La vidéo est assez choquante et elle provoque beaucoup d’émotions. Personne n’aime imaginer que nous sommes en train de détruire notre planète. En plus, nous savons tous que ce n’est pas le seul endroit où cette pollution existe. Le cas de l’Indonésie est loin d’être une exception. Dans toutes les villes et surtout dans les pays en voie de développement on observe ce genre de problèmes colossaux de gestion des déchets. Énormément de toxines et de plastique aboutissent dans les sols et dans l’océan.

The rainy season in Indonesia is here…

The rainy season in Indonesia has just begun …via Make A Change World

Публикувахте от EcoWatch в Четвъртък, 15 ноември 2018 г.

Introspection ou accusation?

C’est tout à fait normal d’avoir une réaction émotionnelle et ça peut même être très utile, mais la question c’est de savoir dans quel sens on va diriger ces émotions. Certains vont avoir une attitude introspective,  ils vont se dire qu’on doit faire notre part en diminuant la quantité de plastique que nous achetons et en recyclant mieux.  En lisant les commentaires sous la vidéo on peut constater que beaucoup de personnes accusent les habitants des pays où on observe cette pollution. C’est clair que même si nos pays sont loin d’être propres nous n’avons pas ce genre de problèmes de gestion des déchets. Ils disent que nous n’avons rien à faire et que tout est foutu, car tant que les gens en Indonésie, Inde, Bangladesh etc. n’arrêtent pas de polluer l’avenir des océans sera mis en péril.

Nous sommes tous dans le pétrin

Je pense que nous devons laisser tomber le ‘moi’ et le ‘vous’. Les marchandises et les déchets circulent librement dans le monde. Donc nous sommes aussi directement responsables pour ce qui se passe en Asie ou en Afrique. La Chine a récemment arrêté d’importer nos déchets et ceci a causé une crise globale. Probablement ces déchets vont se rediriger vers l’Afrique, qui est déjà devenu le dépotoir de nos ordures électroniques. Donc c’est facile de croire que nous sommes très écolo tout en exportant la production et la gestion des déchets de notre consommation.

Ce qui se passe ne Indonésie nous concerne tous. Peu importe qui a tort, nous devons laisser tomber nos divisions et coopérer pour trouver une résolution effective à ces problèmes. Nous partageons le même océan, le même atmosphère, nous partageons toute la Terre ensemble et on ne peut pas échapper à cette réalité. Nous ne pouvons pas nous occuper seulement de ce qui passe dans notre jardin et s’en foutre de ce qui se passe chez nos voisins. Nous devons absolument renforcer notre coopération avec les autres pays et les aider à réduire leur pollution.

Plus de coopération, moins de jugement

Et au final tout se passe au niveau individuel. Oui, nous devons réduire notre consommation de plastique et nous devons absolument recycler mieux. Mais notre responsabilité personnelle s’étale également sur la scène politique. Nous devons exiger de nos gouvernements une coopération efficace et urgente au niveau international. Nous avons besoin de traités contraignants qui limitent ce que les compagnies peuvent se permettre de faire dans tous les pays. La crise écologique est un problème global et à un certain niveau nous avons absolument besoin de solutions globales.

Et je pense que c’est certain que les gens qui vivent dans ces pays n’aiment pas voir ces déchets. Ils souffrent directement de cette pollution et ils souhaitent sans doute plus que nous qu’elle disparaisse. Beaucoup d’internautes s’acharnent sur les indonésiens dans la vidéo, mais n’est-il pas clair personne ne veut vivre dans un environnement toxique? Nous avons besoin de coopérer plus et de juger moins..

Avez-vous apprécié cet article?

luniversestennous.com est un site indépendant, géré par une seule personne. Ceci me permet de traiter des sujets et d’exprimer des points de vue qui sont rarement représentés dans les médias traditionnels. Ceci n’est pas une activité particulièrement lucrative dans notre société… J’ai donc besoin de votre soutien pour que je puisse continuer à faire mon travail d’une manière honnête et indépendante.  Découvrez les personnes engagées qui soutiennent déjà mes sites et nos communautés électroniques avec une donation mensuelle.  Sachez que même les donations de 1 € ont un impact important. Suivez ce lien pour en savoir plus, cela ne vous prendra qu’une minute. Merci.


Aleks Evtimov

Je suis le créateur et le gestionnaire des communautés 'Plus d'Arbres Moins de Connards', 'Je ne suis plus un mouton', 'L'univers est en nous' et 'More Trees Less Assholes'. Depuis cinq ans nous utilisons les réseaux sociaux ensemble dans le but de donner une voix à ceux qui n'en ont pas. Je créé du contenu sur la déforestation, le changement climatique, le bien être des animaux et la pollution et grâce à vos interactions ces informations atteignent des millions de personnes chaque année. J'aime bien toucher à d'autres problèmes modernes, tels que l'intelligence artificielle et son impact sur l'économie et les réseaux sociaux et leur impact sur notre société et nos systèmes politiques. Je suis loin d'être un expert dans le domaine de la méditation, mais j'aime partager mes expériences personnelles avec vous.

Write a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *