La pollution de l’air est dangereuse pour les fœtus

Une nouvelle étude publiée dans l’International Journal of Epidemiology,  vient de relever des faits alarmants sur l’impact de la pollution de l’air sur le développement des fœtus. Les chercheurs ont prouvé que les mères exposées à un niveau élevé de certains types de pollution pendant la grossesse présentent un risque plus élevé de croissance fœtale anormale. Les recherches ont été faites sur plus de 8000 femmes chinoises  durant la période de 2010 à 2012.

Selon Yawei Zhang, professeur à l’École de santé publique de l’Université de Yale l’exposition à des niveaux élevés de PM10 pendant la grossesse augmente le risque de croissance fœtale anormale. Les PM10 sont une classe de divers polluants atmosphériques. Les scientifiques de Yale ont récolté les données dans les stations de surveillance à Lanzhou et en utilisant des échographies ils ont examiné plusieurs paramètres de la croissance fœtale pendant la grossesse.

Les risques de la pollution atmosphérique pour les fœtus sont nombreux. Les particules fines affectent la santé cardiovasculaire des bébés même quand ils sont encore dans le ventre de leurs mères. Un article sur Pourquoi Docteur présente beaucoup de détails sur la question. L’exposition à une pollution de l’air pendant le troisième trimestre de la grossesse présente risques d’hypertension artérielle qui peut affecter l’enfant.

L’organisation mondiale de santé vient de sortir un rapport troublant sur les maladies chroniques liées à la pollution de l’air et a donné une estimation du nombre de décès qui peuvent être attribués à la pollution atmosphérique. Vous trouverez plus de détails sur la question dans cet article.

futurity  pourquoidocteur

Write a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *