La nostalgie alimentaire. Qu’est-ce qui vous manque?

La plupart des gens avec qui j’ai discuté sur la question ont une certaine nostalgie pour la nourriture qu’ils mangeaient quand ils étaient enfants ou plus jeunes. Il peut s’agir des saveurs de vos plats préférés, préparés soigneusement par tes grand-parents, du pain exceptionnel du boulanger du coin ou bien une marque particulière de sucrerie qui n’existe plus. Nous avons tous perdu certains goûts que nous aimerions bien retrouver. Partagez dans les commentaires sur Facebook un plat, un dessert ou un autre produit qui vous rend nostalgique.

Une moindre qualité ?

D’une manière générale tout le monde a constaté une diminution de la qualité et le goût de la nourriture. Est-ce que nous sommes juste émotionnels par rapport à nos souvenirs ou est-ce que la qualité des produits a vraiment baissé? Et qu’est-ce qu’on pourrait faire pour retrouver les goûts qui nous manquent? Nous avons tous eu des expériences alimentaires différentes qui varient selon le contexte dans lequel nous avons grandi. Les préférences alimentaires varient d’un pays à l’autre, comme ils varient entre la ville et la campagne. Les changements qui se sont opérés depuis des décennies ont affecté l’alimentation de tout le monde, et généralement dans le même sens. Les produits préfabriqués ont inondé nos assiettes. La préparation de plats et de desserts à la maison est devenu une exception réservée pour les fêtes. Le savoir-faire de votre grand-mère a été remplacé par le sel, la graisse et le sucre qui rendent palpable le fast-food que la majorité des gens consomment quotidiennement.  Au fil du temps même le goût et la qualité des produits industriels a aussi baissé. Certaines marques ont diminué la qualité de leurs produits alors que beaucoup de bons produits ont disparu totalement.

Pouvons-nous retrouver le goût?

Certains goûts sont perdu pour toujours,  comme le pain avec lequel j’ai grandi qui n’est plus retrouvable dans son état originel. D’autres goûts, nous pouvons répliquer et même améliorer avec assez de pratique. J’admets, quand j’étais enfant je mangeais beaucoup de crasses et j’adorais ça. J’adorais toutes les sucreries possibles et je mangeais du fromage à coté de n’importe quel plat.  Aujourd’hui j’évite totalement les produits préfabriqués et c’est probablement la meilleure chose à faire. Ce que je fais pour faire face à cette nostalgie alimentaire c’est de répliquer les plats et les desserts de mes grand-parents. J’avais la chance de connaître et d’aimer beaucoup de plats végétaux et de desserts sains que j’adore refaire aujourd’hui. Les poivrons farcis qui sont probablement le plat préféré de mon enfance. Je pensais que je n’arriverai jamais à les préparer assez bien, mais avec un peu de courage et de pratique j’ai retrouvé le goût de mon enfance :

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *