Débutez le Zazen dès aujourd’hui et profitez de ses bienfaits

L’approche du zen est basée sur la vie dans le présent, dans l’« ici et maintenant », une attitude sans espoir et sans crainte. La méditation Zen est devenue célèbre dans le monde occidental dans la décennie après la deuxième guerre mondiale. Leur approche envers l’éducation semblaient paradoxale et dérangeait et intriguait les scientifiques occidentaux.  Cette approche cherche à emmener la raison conceptuelle à sa limite et d’imposer aux élèves la perception directe de leur nature. Ce but semblait complètement étranger et contre-intuitif au système philosophique occidental. Pourtant, certains commentateurs occidentaux ont repéré le Zen comme un moyen de briser le conditionnement social et personnel. Dans son essai ‘Zen buddhism and Psychoanalysis’  Erich Fromn a présenté le Zen et la psychanalyse comme deux moyens différents qui nous permettent de réaliser une prise de conscience de ce qui était avant inconscient et nous permettent ainsi de surmonter l’aliénation humaine. Des psychologues et psychiatres occidentaux comme Carl Jung, Karen Horni, Daniel Goldman étaient vivement intéressé par le Zen.  La pratique Zen traditionnelle nous invite au Zazen ( méditation position assise avec les pieds croisés et la posture droite).

 La posture

La pratique Zen traditionnelle s’appelle Zazen (méditation assise).  La pose droite et les pieds croisés favorise la vigilance.  Avant de plonger dans la méditation, vous aurez besoin de trouver un endroit calme où vous ne serez pas dérangé. Cherchez un endroit neutre, qui n’est ni trop froid, ni trop chaud, pas très sombre, mais trop éclairée non plus.
La posture est l’élément le plus important dans cette pratique de méditation. Plusieurs postures peuvent être utilisés, comme la position du lotus ou du demi-lotus, mais si vous manquez la flexibilité vous pouvez également méditer aussi sur vos genoux ou même assis sur une chaise. Ne vous forcez pas d’entrer dans les positions du lotus, si vous n’êtes pas prets. Essayez la position Burmese qui donnera du temps à votre corps pour s’adapter. Si vous choisissez de pratiquer sur la chaise mettez également un coussin et ne vous laissez pas pencher en arrière. Le plus important c’est de trouver l’équilibre et de garder votre corps droit en restant détendu en même temps. Gardez vos épaules et oreilles horizontalement, parallèles au sol.
Image : Pixabay
Moine pratiquant le Zazen dans la position du lotus. Image : Pixabay

Posez vous sur un coussin ou sur le sol et enlevez vos chaussures et chaussettes. Quand vous avez croisé vos pieds dans la posture de votre choix essayer de vous pencher un peu en avant et en arrière, à gauche et à droite jusqu’à ce que vous ressentez votre corps trouver l’équilibre : essayez de ne pas être trop tendu ni trop détendu. Traditionnellement, dans le Zen, les yeux restent ouverts pendant la méditation ce qui vous empêchera de devenir somnolent.  Placez vous face à un mur et regardez légèrement vers le sol afin de réduire les distractions. Les pratiquants expliquent que le fait de garder la colonne vertébrale droite est le cœur de la pratique Zazen et que cela nous permet d’aligner notre corps et esprit avec la Terre et l’univers entier.

Posez votre main gauche dans la main droite, les paumes tournées vers le ciel et formez un cercle ou un ovale avec vos pouces sans mettre trop de pression, juste assez pour garder une feuille imaginaire entre vos pouces.  Les bouts de vos pouces doivent se toucher légèrement, sans trop de pression.

Respiration

Pendant Zazen, respirez  par le nez  et essayez d’établir un rythme lent mais puissant avec expiration douce et profonde. Vous devez vous concentrer sur l’expiration alors que l’inspiration se fait naturellement. Quand vous tomber dans la bonne posture et le bonne respiration un état d’esprit agréable émergera naturellement dans votre conscience.

Si pendant votre pratique Zazen, vous croisez des images, des pensées ou des émotions qui émergent de votre inconscient, laissez-les traverser votre esprit sans opposition.   Dès que vous devenez conscient que vous poursuivez vos pensées ayez le réflexe de retourner votre concentration vers votre posture et respiration. Ne luttez pas activement avec les pensées qui passent devant votre conscience, si vous leur donnez de l’attention elles deviendront plus puissantes et vont vous distraire de votre pratique. Observer le contenu de votre inconscient sans jugement. Zazen n’est pas un moment pour réfléchir ou ressentir, c’est le moment d’agir. L’acte consiste à maintenir votre posture et respiration tout simplement.

Pratiquez Zazen une à deux fois par jour, pendant 15 à 30 minutes. Le plus important et difficile c’est de créer une habitude régulière et de pratiquer tous les jours. Je vous conseille de commencer avec des méditations d’une durée de maximum 5 minutes jusqu’à ce que vous vous habituez à pratiquer régulièrement.

Bonne méditation !

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *