La compétition est un suicide? – Albert Jacquard

Traditionnellement,  la majorité des parents et enseignants estime qu’il est très important de cultiver l’esprit compétitif chez les enfants dès le plus jeune âge. Notre société entière repose sur la présomption que la compétition est le moteur de la productivité et la créativité de l’humanité et de la vie sur terre en général.  Cette idéologie de la ‘loi du plus fort’ nous donne une vision erronée de la manière dont la nature fonctionne. Nous avons perdu du vue le fait que les humains sont une espèce sociale et que tous nos accomplissements sont construits sur ceux de nos prédécesseurs.

Notre progrès est basé et dépend de notre capacité de coopérer et de communiquer entre nous. De nombreux chercheurs ont constaté que l’encouragement de la coopération dans la salle de classe mène à un succès plus durable parmi les étudiants. Les défies du monde d’aujourd’hui : la destruction de l’environnement, la pauvreté grimpante et les guerres perpétuelles nous demandent qu’on apprenne à coopérer et communiquer si nous voulons assurer la survie de notre espèce.  Je vous invite de regarder cette brève vidéo d’Albert Jacquard qui résume brillamment les dangers de la compétition idéologique:


“On est entrain de courir le plus vite possible dans la pire des directions : la direction de la compétition, la direction de la destruction des uns par les autres … pour devenir moi, j’ai besoin du regard de l’autre, j’ai besoin de tisser des liens avec lui. Dès que je suis en compétition avec lui, je ne tisse plus de lien et par conséquent je suis entrain de me suicider […] toute compétition est un suicide ”

“Le pire de tout, c’est d’avoir fait des écoles, des lieux où on est en compétition les uns contre les autres”

Albert Jacquard

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *