Comment démasquer les deux types de narcissiques

Nous avons tous entendu parler de narcissisme et nous avons tous déjà rencontré quelques narcissiques dans nos vies. Ce que beaucoup d’entre nous ignorent concernant ce trouble de la personnalité, c’est qu’il se manifeste sous deux formes différentes et une est beaucoup moins connue que l’autre.

Le narcissisme grandiose

Le narcissisme grandiose est le type de narcissisme auquel nous pensons le plus souvent: il s’agit de quelqu’un avec un ego sur-gonflé. Les narcissiques se considèrent comme des véritables cadeaux des dieux et s’attendent à ce qu’on les traite comme s’ils étaient la huitième merveille du monde. L’arrogance, l’exploitation, la manipulation et l’envie sont des caractéristiques communes pour ce type de narcissiques. Ils n’apprennent pas de leurs erreurs et sont tout à fait convaincus qu’ils méritent tout ce qu’ils désirent, ils sont incapables de répondre d’une manière empathique. Nous voyons de telles personnalités souvent à la télé et dans la politique, mais de temps en temps nous en rencontrons aussi dans notre vie privée.

C’est le type de narcissisme qui est facile à identifier, même si au début de votre connaissance vous pouvez tomber dans leurs piège. Tout d’abord, ils vont utiliser tout leur charme pour recevoir les réactions qu’ils cherchent. Probablement ils vont vous traiter comme si vous êtes une personne magnifique et très spéciale. Ils vont exhiber un contrôle de soi et une confiance en soi excessives. Quand vous allez approfondir votre relation avec eux, inévitablement ce masque tombera et en dessous vous retrouvez une personne mal à l’aise qui est souvent coupée de la réalité. Une relation avec une telle personne peut être vraiment difficile et peut causer des dégâts sur votre personnalité.

Le narcissisme vulnérable

Ce type de narcissisme peut être plus dangereux que le narcissisme grandiose car il est plus difficile à identifier. Les narcissiques vulnérables se distinguent par leur état émotionnel, voici un résumé de ‘Bipolar Disorder Central’ : les narcissiques vulnérables sont préoccupés avec leurs peurs de rejet et d’abandon. Ils oscillent entre les sensations de supériorité et d’infériorité selon le moment et selon ce qui se passe actuellement dans leurs vies.

La différence entre les deux types, selon une analyse de comparaison, se manifeste à la fois dans leur comportement et leur monde émotionnel. Le narcissique vulnérable se présente souvent avec la timidité, et même parfois de l’empathie. Ce qui se cache en dessous de cette présentation est un cœur d’attentes grandioses et le sentiment qu’ils ont droit à tout. Les deux types de narcissiques  se perçoivent comme s’ils méritent d’avoir le droit sur tout ce qu’ils veulent, mais le narcissique vulnérable a développé une coquille de protection. Quand le stress causé par leur personnalité devient trop grand, la coquille se casse et leur vrai attitude s’expose.
Dans une étude sur le comportement des narcissiques sur les médias sociaux les chercheurs ont trouvé des différents modèles de leurs comportements. Par exemple les narcissiques vulnérables évitent les médias sociaux alors que les narcissiques grandioses les utilisent pour se vanter de leur propre excellence et perfection.

Il est beaucoup plus facile qu’on se retrouve en amitié ou en relation amoureuse avec un narcissique vulnérable qu’avec un narcissique grandiose. Le problème c’est que leur personnalité reste narcissique et se manifestera. Ils auront un manque d’empathie, ils seront plus ‘froids’ et ils rechercheront même la vengeance. Est-ce que vous voulez vraiment passer des heures à écouter comment toute la planète n’arrive pas à reconnaître son génie? Si la personne ne veut pas reconnaître ses problèmes psychologique et refuse de chercher de l’aide, éloignez-vous.

4 thoughts on “Comment démasquer les deux types de narcissiques

  • Je crois que construire une société meilleure passe par un effort, un effort pour écouter, un effort pour faire preuve de curiosité et poser des questions, un effort pour assimiler, comprendre sans juger. Un effort aussi pour communiquer, partager et chercher des solutions. Dire au gens dans quelle case ils doivent mettre les autres est exactement le contraire du bien être que ce genre d’articles superficiels prétend offrir aux gens. Et oui, il n’y a pas de solutions à l’emporte pièce.

    • Tout à fait d’accord avec toi, cependant, ton discours est très facile à dire dans la théorie des choses (surtout pour se donner bonne conscience et brosser son égo, un peu dans le genre “ça n’arrive qu’aux autres”…), mais lorsque tu te retrouves face à ce genre d’individu et que tu essuies les dégâts qu’ils t’ont causé, la réalité est tout autre. (et ça fait des ravages lorsque ça arrive, personne n’est à l’abris)
      J’ai eu à faire à un fameux pervers narcissique du 2nd type et je peux t’assurer qu’on n’en ressort pas indemne (il m’a fallu des années pour en ressortir “complète” à nouveau – et ce n’est pas faute d’avoir une forte personnalité pour ne pas me laisser faire – on a juste à faire à quelqu’un de très pervers). Et se prévenir de ce genre d’individus n’est pas un luxe.

      Je veux bien être ouverte d’esprit et accepter, cependant, la tolérance a ses limites.
      Il ne faut pas jouer ‘l’ouverture d’esprit’ juste pour l’ouverture d’esprit, c’est ridicule et réducteur (même si les catégories et les étiquettes le sont d’autant plus).
      L’ouverture d’esprit être calibrée, et on ne peut pas tout accepter au nom de la tolérance, autrement on risque de faire de dangereuses amalgammes.

      Un pervers se crée au travers d’un vécu et d’une psychologie spécifiques, cela n’est plus à démontrer, c’est une réalité.
      Réalité pour laquelle l’ouverture d’esprit ne peut rien. Soyons clairs.

    • Cela dit, je crois que je vois où vous voulez en venir avec votre commentaire… (articles parfois trop généralistes, manque de références, mélange d’un peu n’importe quoi n’importe où etc…)

      là, je vous rejoins en tout point sur l’ouverture d’esprit, et il est encore plus important de faire attention en effet…

      Autant pour moi.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *