Comment halluciner, sans drogues

On parle d’hallucinations surtout dans le contexte des substances psychédéliques, mais est-ce qu’il est possible d’avoir ce genre de visions sans recourir à des substances chimiques? Les pratiquants de la méditation vous répondront que cela est tout à fait possible ! Dans cet article j’essaierai de vous donner quelques astuces qui vous permettront de méditer assez profondément pour avoir des hallucinations ou des visions, si vous préférez ce mot. Ces états mentaux ne sont pas toujours faciles à atteindre et une fois qu’on s’y retrouve on peut facilement les perdre.

Vous avez probablement déjà remarqué que quand vous fermez vos yeux vous ne voyez pas vraiment un noir absolu, si vous faites vraiment attention vous allez remarquer qu’il y a quelques petits points illuminés dans ce qui paraît être un fardeau noir .Peut-être quand vous étiez enfant vous aviez l’habitude de vous concentrer sur ces petites lumières dans l’espoir de les voir se développer.. Je me souviens que ceci était mon activité préférée avant de dormir. A cet âge je n’avais aucune notion de ce qu’est la méditation, pourtant je la pratiquais quotidiennement.  Avec l’âge la plupart d’entre nous ont perdu cette capacité, à mon avis, surtout à cause d’une diminution de notre curiosité naturelle. Ça sera peut être un peu plus difficile de faire défiler des couleurs ou des images devant vos yeux, mais j’espère que je vous aiderai à y parvenir !

Le premier pas est d’essayer d’entrer dans un état d’esprit méditatif. Commencez en essayant d’éloigner vos pensées de votre vie quotidienne. Nous avons l’habitude de ruminer des pensées liées à nos angoisses et désirs. Ce genre de pensées n’ont pas de place dans le contexte de la méditation. Dès que vous apercevrez que vous est en train d’avoir une pensée usuelle, essayez de la couper et retournez votre attention vers le moment présent, notamment vers souffle ou vers l’observation de ce qui se passe devant vos yeux fermés.

Ne soyez pas étonnés par ce que vous voyez. Peut être tout commencera par un petit point coloré qui commencera à s’élargir. Peut être vous allez voir des taches de couleurs agréables qui commenceront à prendre des formes plus concrètes, voir géométriques. Peut importe ce que vous voyez, l’essentiel c’est de ne pas se laisser à l’émerveillement. Quand vos visions deviendront plus intéressantes il sera particulièrement difficile à résister. Surtout parce que vous aurez envie, soit de mémoriser les images que vous voyez, soit de trouvez des mots qui décrivent votre hallucination.

Si vous commencez à voir quelque chose continuez à observer d’une manière neutre et ne vous attardez pas sur ce que vous voyez en ce moment. Généralement les images qui composent l’hallucination changent constamment et si vous essayez de les enregistrer dans votre mémoire ou si vous essayez de les vêtir dans des mots vous allez déstabilisez le processus et vous allez devoir recommencer. Observez le moment présent, et si vous vous rappelez de certaines images à la fin de votre méditation, tant mieux. Et ne vous découragez pas quand vous perdrez le fil de la méditation, c’est quelque chose qui arrive très souvent même aux personnes les expérimentées.

La dernière astuce est de pratiquer la méditation très régulièrement. Si vous pratiquez ce genre de méditation qu’une manière quotidienne, vous allez sans doute avoir de meilleurs résultats au fil du temps. La méditation s’apprend surtout à travers la pratique, donc je ne vais plus perdre votre temps…

Méditez, observez, explorez !

Write a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *