Est-ce que nos enfants sont assez ‘sales’?

Nous savons tous que le maintien d’une bonne hygiène est important pour notre santé.  Par exemple le fait de se laver les mains peut nous sauver d’une infection d’hépatite A, alors que le fait de bien laver nos légumes peut nous éviter une rencontre avec E. coli.  Les parents d’aujourd’hui font d’avantage attention à l’hygiène de leurs enfants, mais beaucoup ignorent le fait qu’il y des cotés positifs de ‘la saleté’.  Nos corps n’ont pas évolué pour vivre dans des environnements stériles et le fait d’avoir une hygiène excessive peut nuire au développement du système immunitaire des enfants. Quand nos corps rencontrent des pathogènes ils en prennent note et sont mieux préparés pour les futures infestations. Les enfants d’aujourd’hui passent deux fois moins de temps à l’extérieur que les enfants il y a 20 ans ce qui réduit encore plus leur exposition à une grande micro-biodiversité. Les chercheurs Bret Finli et Marie-Claire Arrieta qui ont étudié ce problème et sont les auteurs de plusieurs ouvrages sur les microbes et leur importance. Ils ont quelques conseils pour les parents:

La saleté peut être bénéfique pour nos enfants

En effet, contrairement a tous les idées reçus l’exposition à la saleté renforcerait les défenses immunitaires de nos enfants et les protégerait de certaines maladies. Lorsque les enfants jouent ils sont exposés à une variété de microbes. Quand vous êtes dans la nature, permettez aux enfants de toucher et de jouer avec le monde naturel : la boue, les plantes les arbres, les insectes. Évidemment, restez dans des limites raisonnables et évitez les sources potentiels de maladies infectieuses (déchets, excréments etc.). Laissez vos enfants dans un environnement naturel et faites un service à leur système immunitaire.

 

Les chiens sont les amis de notre système immunitaire

Le fait d’avoir un chien à la maison apporte plusieurs effets positifs à la santé de toute la famille. Si vous avez un chien, laissez-le librement jouer et communiquer avec votre enfant. Avant que le bébé est né amener votre chien chez le vétérinaire pour vous assurer qu’il est en bonne santé. Des études récentes ont montré que si votre chien lèche l’enfant et il se tient proche de lui,  le risque de développer des allergies et de l’asthme est réduit considérablement. De plus, votre enfant reçoit un bonus – un bon ami et de l’amour pour les animaux.

Évitez les produits anti-bactériens

Aujourd’hui c’est facile de devenir obsédé avec les savons anti-bactériens et le lingettes humides antibactériennes. Si vous nettoyer vos mains et les mains de votre enfants après chaque exposition à ‘la saleté’ une partie de l’effet bénéfique de jouer dans la nature sera perdue. L’utilisation constante de ces produits n’est pas une bonne idée, combattez donc le désir de nettoyer votre enfant dès qu’il s’est salie. Attendez jusqu’à la fin du jeu et lavez les mains avant le temps d’alimentation. 

Attention aux antibiotiques

Les antibiotiques sont un moyens miraculeux de traitement des infections bactériennes, et ils ont sauvé la vie de millions d’enfants. Beaucoup de maladies nécessitent absolument l’utilisation d’antibiotiques. Ceci dit, aujourd’hui nous savons qu’ils ne sont pas tout à fait inoffensifs comme l’on pensait. Nos corps contiennent énormément de bactéries et la grande majorité sont très bénéfiques pour le bon fonctionnement de nos corps. Souvent les antibiotiques bombardent la flore intestinale, tuant les bactéries bonnes et mauvaises. La santé de la flore intestinale est non-négligeable et joue un rôle importants dans une variété de processus. Nous devons donc faire plus attention et les utiliser lorsqu’il y a un vrai besoin et lorsqu’on fait face à des infections bactériennes graves. De plus, en raison de l’utilisation fréquente d’antibiotiques, certaines bactéries sont devenues résistantes et ne répondent pas aux médicaments. Ceci peut avoir un effet catastrophique sur la médecine moderne, car beaucoup d’interventions dépendent de l’utilisation d’antibiotiques.

En résumé, n’abandonnez pas l’hygiène, mais soyez conscients que tous les microbes ne sont pas nos ennemis.

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *