Est-ce que la transe chamanique est une capacité du cerveau?

Corine Sombrun partage avec nous l’histoire de son initiation chamanique. Une série de coïncidences ramènent Corine sur le chemin du chamanisme. Durant huit années d’apprentissage, elle passe plusieurs mois par an à la frontière de la Sibérie auprès d’Enkhetuya, chamane de l’ethnie des Tsaatans chargée de lui enseigner les techniques de transe de son peuple.  Ce qui rend son parcours particulièrement intéressant c’est qu’elle a décidé de garder une approche scientifique par rapport au sujet de la transe et elle a collaboré avec des scientifiques et est à l’origine du premier protocole de recherche sur la transe chamanique mongole étudiée par les neurosciences.  Quand elle a appris à entrer en transe animaliste elle s’est mise en contact avec des neuroscientifiques qui ont essayé de comprendre ce que se passe physiquement dans son cerveau pendant son voyage spirituel.

Corine Sombrun nous donne l’espoir qu’on verra la science moderne examiner sérieusement certaines techniques et pratiques archaïques dans le but de mieux comprendre le fonctionnement de notre cerveau ainsi que son histoire et évolution. La plupart d’entre nous ne connaissent pas du tout l’existence des états modifiés de conscience et rejettent le fait qu’ils peuvent faire partie du fonctionnement d’un cerveau tout à fait sain. Le parcours de Corine Sombrun ainsi que les testes médicales menés sur son cerveau défient cette idée reçue.

 

Filmé à TEDxParisSalon le 27 Novembre 2012 à la Gaité Lyrique. Plus d’interventions sur http://tedxparis.com/

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *