Combien de cigarettes avez vous fumé aujourd’hui sans vous en rendre compte?

De plus en plus de personnes vivent dans des villes polluées et infusées de smog et cela peut causer des problèmes pour notre santé. J’ai déjà pensé aux conséquences de la pollution de l’air, mais je n’ai jamais imaginé cette pollution comme des cigarettes que je fume passivement en marchant dans les rues de ma ville. Une nouvelle application a la capacité de faire cette comparaison avec précision.

Merde, je fume” a été créé par un designer brésilien Marcelo Coelho et par Amaury Martiny, un développeur d’applications né à Paris. L’application a été développée en une seule semaine, leur inspiration est venue d’une étude qui analysait la pollution de l’air en l’équivalant à la fumée de cigarettes. L’étude a été rédigée par Richard Mueller qui explique le modèle mathématique qui compare le taux de mortalité causé par le tabagisme et les décès liés aux niveaux de PM2.5 (Particules en suspension), une particule microscopique, un polluant cancérogène dégagé par la combustion.

“Voici la règle: une cigarette par jour est l’équivalent approximatif d’un niveau de PM2.5 de 22 μg / m3 Bien sûr, contrairement à la cigarette, la pollution atteint tous les groupes d’âge”, indique l’étude. . Il constate que Pékin a en moyenne un niveau de MP2,5 de 85 μg / m3, ce qui fait quatre cigarettes; La région de Los Angeles a enregistré en moyenne une demi-cigarette par jour, soit 12 μg / m3, à Bruxelles, c’est 2.5 cigarettes par jour.

En utilisant la formule de l’article, Coelho et Martiny ont conçu l’application, gratuite et sans publicités qui se connecte aux basses de données qui lui donnent des estimations très précises des taux de pollution de l’air .

«L’interface est assez simple: elle géolocalise votre téléphone, se connecte à la base de données et affiche le nombre de cigarettes fumées ce jour-là», a déclaré Coelho.

Vous pouvez télécharger ‘Merde, je fume’ sur App Store ou Google Play. Partagez vos résultats avec nous dans les commentaires…

Source : citylab

Write a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *