Changez votre vie en changeant vos habitudes

Dans la grande majorité des cas, nous avons l’impression que nous agissons toujours d’une manière volontaire. Nous avons l’impression que dans chaque instant nous faisons des choix indépendants qui émanent de ce qu’on considère comme notre libre arbitre. Dans cet article, nous n’allons pas examiner si cette capacité de choisir volontairement existe réellement ou si ce n’est qu’une illusion. Admettons juste que dans la grande majorité du temps ce sont nos habitudes qui dirigent nos pensées et nos comportements. Nous sommes des créatures largement soumis à nos habitudes. Ce que nous avons envie de faire, les pensées que nous choisissons, les mots que nous communiquons sont des actions beaucoup moins volontaires que ce que nos intuitions nous disent.  Le bon coté c’est que nous avons plein de bonnes habitudes que nos cerveaux et nos corps nous demandent quotidiennement. Nous nous engageons dans ces comportements avec une facilité et nous ressentons du plaisir quand nous y participons. Le mauvais coté c’est qu’il existent beaucoup d’habitudes vicieuses que nous pouvons développer. A ce moment-là, nos cerveaux et nos corps nous demandent des choses qui sont nocives, qui nuisent à notre santé physique et mentale et qui peuvent entraîner des maladies chroniques.

Nous le savons tous,  les mauvaises habitudes sont généralement plus faciles à former que les bonnes. Ce qu’on a tendance à oublier c’est que les bonnes habitudes sont également faciles à former, ou en tout cas elles sont beaucoup plus faciles à adopter que ce que nous imaginons. Dans cet article, je partage avec vous une astuce qui m’a personnellement aidé beaucoup. Elle touche les deux cotés à la fois : le développement de bonnes habitudes et l’abandon des mauvaises.  Mon conseil c’est d’essayer de modifier une bonne et une mauvaise habitude à la fois. Si vous avez envie d’abandonner une mauvaise habitude essayez d’examiner ce que vous voulez développer comme bonne habitude, peu importe si les deux activités ont quelque chose en commun. L’idée c’est que vous allez investir votre temps, votre énergie et votre concentration vers quelque chose de nouveau. Ceci peut vous aider à vous distraire du mauvais comportement que vous essayez d’arrêter. Passons à quelques exemples pratiques, mais sachez que vous pouvez essayer de modifier n’importe quel type d’habitude avec cette stratégie.

Prenons deux exemples très emblématiques dans le cadre des habitudes : fumer et faire du sport.  Si vous essayez d’arrêter de fumer vous pouvez être aidé par le commencement d’une nouvelle activité physique. Le sport vous aidera garder une meilleure humeur, vous allez vous distraire et vous fatiguer, de plus votre corps produira des hormones qui faciliteront l’arrêt de votre addiction. Ceci n’est qu’un exemple, vous pouvez trouver plein de synergies entre autres types d’activités. Identifiez le comportement que vous souhaitez incorporer dans votre vie et commencez à le pratiquer. Avec la pratique votre cerveau et votre corps s’habitueront et commenceront à vous demander de vous engager dans ce comportement d’une manière naturelle. Si vous répétez le comportement pendant une période suffisamment longue, vous n’allez plus ressentir de la résistance avant de vous lancer. Faire du sport c’est difficile, mais c’est beaucoup plus facile de vous motivez à le faire et vous aurez beaucoup moins de mal quand vous avez déjà commencé à former l’habitude.  A un moment c’est votre corps qui vous demandera de faire du sport d’une manière aussi naturelle que la manière dont il vous demande de boire de l’eau.

Un autre exemple que je peux vous donner est lié à l’alimentation. Si vous avez envie de commencer à manger plus sainement vous pouvez vous apercevoir que la nourriture saine goûte le carton. Vous allez vous demander comment c’est possible qu’on puisse manger ainsi pendant toute une vie. Si vous avez l’habitude de consommer beaucoup d’huile, de sel et de sucre ce n’est pas étonnant qu’un plat équilibré ne sera pas appétissant pour vos papilles gustatives. Quand vous commencez à manger des aliments sains ( qui contiennent beaucoup de fibres par exemple) votre corps commencera à s’habituer aux changements.  Après un certain temps la flore dans votre intestin sera modifiée et au fur et à mesure votre corps commencera de vous demander les aliments sains avec presque la même férocité qu’il vous demandait les frites. Manger des fruits, des légumes et des légumineuses deviendra une chose tout à fait naturelle et extrêmement agréable.

Tout est une question d’habitude.

 

Aleks Evtimov

Je suis le créateur et le gestionnaire des communautés 'Plus d'Arbres Moins de Connards', 'Je ne suis plus un mouton', 'L'univers est en nous' et 'More Trees Less Assholes'. Depuis cinq ans nous utilisons les réseaux sociaux ensemble dans le but de donner une voix à ceux qui n'en ont pas. Je créé du contenu sur la déforestation, le changement climatique, le bien être des animaux et la pollution et grâce à vos interactions ces informations atteignent des millions de personnes chaque année. J'aime bien toucher à d'autres problèmes modernes, tels que l'intelligence artificielle et son impact sur l'économie et les réseaux sociaux et leur impact sur notre société et nos systèmes politiques. Je suis loin d'être un expert dans le domaine de la méditation, mais j'aime partager mes expériences personnelles avec vous.

Write a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *